Je ne suis pas un assassin, Docteur Frédéric Chaussoy

Amis lecteurs, amies lectrices, je vous propose une lecture un peu « spéciale » aujourd’hui puisqu’il ne s’agit pas d’un roman, d’une lecture imaginée de toute pièce mais d’un documentaire/témoignage reprenant une histoire qui a bouleversé les cœurs et les mœurs il y a quelques années. Personne n’a pu passer à côté de l’histoire de Vincent Humbert. Elle est ici racontée à travers les yeux du médecin qui l’a libéré de ses souffrances…

je ne suis pas un assassin2Zoom sur le livre !

Titre : Je ne suis pas un assassin
Auteur : Docteur Frédéric Chaussoy et Valérie Peronnet – Préface de Bernard Kouchner
Edition : Oh !
Nombre de pages : 224

Mon résumé :

La vie de Vincent Humbert bascule sur une petite route de campagne lorsque un camion percute violemment sa voiture. Il ne ressortira pas indemne de cet accident : tétraplégique, aveugle et muet, Vincent intègre le centre hélio-marin de Berck. Il est alors âgé d’une vingtaine d’années.
Sa mère abandonne littéralement sa vie pour être à ses côtés, le soutenir et le stimuler. Elle mettra d’ailleurs en place un mode de communication inouï pour lui permettre de s’exprimer. Très vite, estimant que tout est joué pour lui et que les efforts sont vains, Vincent exprimera son envie de mourir.
Après 3 années de lutte à ses côtés, sa mère envisage de l’aider et passe à l’acte : elle lui injecte des barbituriques le plongeant dans un profond coma. Les médecins agissent « trop » rapidement et parviennent à le maintenir en vie.
C’est à ce moment qu’intervient le Docteur Chaussoy, médecin-réanimateur.

On retrouve dans ce livre le parcours de ce médecin, de cet homme, les expériences qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui et aiguilleront sans doute aussi son choix final dans le dossier Humbert.

Mon avis :

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

J’ai beaucoup aimé ce livre. Sans doute aussi parce que ce thème me touche particulièrement, c’est vrai.
Le livre est découpé en plusieurs chapitres, assez saccadés : on alterne en effet entre l’histoire de Vincent Humbert, des épisodes narratifs reprenant les expériences passées, privées ou professionnelles, du Docteur Chaussoy ou encore la vie de ce dernier, le soir quand il rentre chez lui auprès de sa famille. Chose qui peut s’avérer déconcertante pour certains, brisant le rythme de la lecture.
Une ambiance assez particulière se dégage de ce livre, paraxodalement une certaine douceur et plénitude, rappelant un peu l’ambiance que l’on retrouve dans les couloirs d’hôpital.
Vous ressortirez de cette lecture plein de questionnement : vie, mort, choix, dignité… Quelque soit votre point de vue sur la question.

La phrase :

« Il est temps qu’on apprenne à respecter les volontés des malades, même quand elles nous dérangent » (page 218)

Aller plus loin :

Pour celles et ceux qui ont été émus, touchés, bouleversés par l’histoire de Vincent Humbert, vous pouvez également lire :
Je vous demande le droit de mourir, Vincent Humbert
L’amour d’une mère, Marie Humbert

Je vous recommande également vivement le téléfilm intitulé Marie Humbert, l’amour d’une mère (possibilité de le visionner sur YouTube en intégralité). Je vous le garantie, vous verserez votre petite larme. Les acteurs jouent vraiment bien, on vit et ressent les choses au rythme de Marie Humbert, passant de l’espoir au désespoir.

 

big_artfichier_765086_3462380_201402232219883Que dit la loi aujourd’hui en France ?

Contrairement à d’autres pays, non loin de chez nous, la France n’autorise pas l’euthanasie.
La fin de vie en France est principalement régie aujourd’hui par la loi de 2002 relative aux droits des malades et celle de 2005 relative aux droits des patients en fin de vie (Loi Leonetti).
Les droits de la personne sont mis en avant avec notamment l’interdiction de l’acharnement thérapeutique, le respect du souhait du patient quant à l’arrêt d’un traitement, la possibilité pour lui de rédiger des directives anticipées… et les soins palliatifs, le confort de la personne en fin de vie sont valorisés.

Pour plus d’informations sur la loi actuelle et vous tenir informés des avancés en la matière, rendez vous sur le site de l’association pour le droit de mourir dans la dignité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s