13 à table ! (édition 2015)

Je vous retrouve pour vous parler du recueil de nouvelles 13 à table ! (édition 2015), un recueil à l’initiative des Restaurants du cœur. On y retrouve 13 auteurs français parmi les plus en vogue, 13 auteurs avec une seule consigne : rédiger une nouvelle autour du thème du repas.

10409531-101528_248510_1419533749.jpg

Zoom sur le livre !

Titre : 13 à table !
Auteur : Collectif d’auteurs
Edition : Pocket
Nombre de pages : 274

Mon avis :

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Avant mon achat et ma lecture, j’avais très peur de la redondance et des raccourcis que l’on pouvait faire autour du thème du repas (les petits plaisirs du repas, la joie d’être en famille autour d’un bon plat, etc.) et en fait, pas du tout ! Les univers sont très variés, les tons, les thématiques, les points de vue. Cela m’a beaucoup surpris et de nouvelles en nouvelles, je ne savais pas du tout à quelle ambiance je devais m’attendre ! J’ai vraiment passé un excellent moment !

A noter qu’en plus de passer un excellent moment, vous faites une bonne action en achetant ce livre puisque pour chaque livre acheté, 3 repas seront distribués.

J’avais envie de vous mettre encore un peu plus l’eau à la bouche en vous décrivant brièvement chaque nouvelle et vous donnant mon avis. C’est parti !

Mon résumé, nouvelle par nouvelle :

  • Olympe et Tatan, Françoise BOURDIN

Comme chaque année à Noël, Olympe réunit sa famille autour d’un repas. On assiste ici à un repas de Noël assez particulier et ordinaire à la fois où les querelles d’antan, les histoires de famille ressurgissent.
Ma note : 7/10

  • Maligne, Maxime CHATTAM

Patrick Hores consulte en urgence un psy, se sentant en danger et se décrivant « hanté par [sa] nourriture ». Une histoire des plus surprenantes, halletante, angoissante. C’est en lisant celle-ci que je me suis dit que je n’allais pas m’ennuyer avec cette oeuvre !
Ma note : 9/10

  • Nulle, nullissime en cuisine !, Alexandra LAPIERRE

Sophie est décidément nulle en cuisine, c’est un fait. Quelle mission lorsque le directeur de l’entreprise de son mari « s’invite » chez eux à dîner ! Un dîner de la plus haute importance ! Alors, désastre ? Pas désastre ? J’ai adoré ! Encore une fois très surprise par l’issue de cette nouvelle, je me suis demandé un petit peu où l’auteur voulait m’emmener sur la fin avant de comprendre !
Ma note : 9/10

  • Un petit morceau de pain, Agnès LEDIG

Nicolas, en rentrant un jour de l’école avec sa mère, a faim, très faim. Accepter ce petit morceau de pain d’un inconnu va peut-être changer sa vie… J’aime beaucoup le regard nostalgique et rétrospectif avec lequel est raconté cette histoire.
Ma note : 8/10

  • Mange le dessert d’abord, Gilles LEGARDINIER

Gilles (l’auteur est au centre de l’histoire) nous parle ici des 2 dîners qui l’ont le plus marqué dans sa vie. Je n’en dirai pas beaucoup plus (bouuuuh) simplement que j’ai beaucoup aimé le style de l’auteur et la morale commune qui découle de ces 2 anecdotes « On ne sait jamais ce que la vie nous réserve […], si c’est que tu préfères, mange le dessert d’abord ».
Ma note : 8/10

  • Une initiative, Pierre LEMAITRE

Un octogénaire veuf invite sa famille autour d’un repas qu’il envisage lui même de préparer. Il se retrouve confronter à quelques difficultés techniques mais surtout émotionnelles et on le sent faiblir, perdre ses moyens au fil de la nouvelle.
Ma note : 7/10

  • Dissemblance, Marc LEVY

Aaron et Medhi se retrouvent ensemble dans une pièce. Pourquoi ? Depuis quand ? Tout cela semble étrange. L’occasion pour eux d’échanger, assez froidement, sur leurs origines, leur histoire personnelle, avant que Medhi révèle la nature de leur relation. Je ne me souviens par contre absolument pas de l’évocation du thème du repas O_o Y’en avait-il une d’ailleurs ? Mystère…
Ma note : 6/10 (surtout pour l’absence dans mon souvenir de la thématique du repas et parce que j’ai trouvé la lecture des dialogues entre ces 2 hommes assez indigeste… mais tiens le voilà peut-être le thème du repas ! haha).

  • Fantôme, Guillaume MUSSO

Constance, policière de métier, condamnée par une tumeur au cerveau très invasive, est à l’hôpital. A l’heure du déjeuner, un jeune et intriguant médecin se propose de lui rapporter quelque chose du fast-food plutôt que la nourriture « immonde » de l’hôpital. Elle l’attends, s’endort et le médecin ne revient jamais. Une histoire très étrange semble se dérouler sous ses yeux et Constance ne peut s’empêcher de mener l’enquête. Je ne peux malheureusement t’en dire plus mais… j’adore ! Beaucoup de suspens et une fin à couper le souffle !
Ma note : 10/10

  • Jules et Jim, Jean-Marie BERIER

Jules reçoit ses amis à dîner. Parmi eux, Jim. Jim et lui étaient de très bons amis jusqu’à ce que Jules lui « pique » sa petite-amie. L’ambiance est assez tendue durant cette soirée et chacun semble presque soulagé d’en repartir. Pourtant, à peine parti, Jim frappe de nouveau à la porte de Jules. Cet instant sonne comme un souhait de réconcilitation mais… Je ne peux pas en dire pluuuuus !!!
Ma note : 9/10

  • Le Parfait, Tatiana de ROSNAY

Monique marie sa fille, non sans stress. Elle doit en plus supporter les assauts de sa belle-mère, totalement aigrie. Cette dernière a d’ailleurs exigé qu’un Parfait soit proposé en guise de dessert à ce mariage, sans quoi elle ne viendrait pas. Soit ! Finalement Parfait sera le dessert, parfait sera le mariage…
Ma note : 9/10

  • La part de Reine, Eric-Emmanuel SCHMITT

C’est l’histoire d’un petit garçon et son chien Tao, de Clovis, un SDF, et sa chienne Reine. Clovis a des principes particuliers : il rend service au père de Tao en réalisant diverses tâches de bricolage mais refuse toute rémunération, n’acceptant que de la nourriture pour sa chienne et lui. Il nous explique sa philosophie et la raison de son refus.
Ma note : 8/10

  • Gabrielle, Franck THILLIEZ

Gabrielle et Pierre observent chaque année, plusieurs mois durant, le comportement des grizzlis en implantant leur campement en plein milieu de cette nature sauvage. Cette année, la nourriture manque pour les grizzlis et leur comportement devient étrange, agressif. Pierre estime plus prudent de quitter le campement mais Gabrielle n’arrive pas à s’y résigner. Bientôt pourtant, il sera trop tard…
Ma note : 9/10

  • Langouste blues, Bernard WERBER

Une langouste nous donne ses arguments selon lesquels on ne devrait pas la dévorer. Elle est prise au piège dans un aquarium et « attend » que son heure arrive. Mais tel est pris qui croyait prendre !
Ma note : 9/10

Si vous avez déjà lu ce livre, dites-moi en commentaire, quelles sont les nouvelles que vous avez aimées (ou pas) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s